Maker's Mark

Maker's Mark est une marque bourbon du Kentucky unique à bien des égards. Fondée en 1953, chaque bouteille est scellée avec de la cire rouge.

Maker's Mark est né de la volonté d'une famille de créer un bourbon qu'elle aimait boire et partager avec ses amis. Ce n'est guère révolutionnaire aujourd'hui, mais en 1953, cela a changé une industrie. La quête de Bill Samuels Senior pour créer Maker's Mark a commencé avec la seule copie de la recette de sa famille, vieille de 170 ans, qu'il a accidentellement mis en feu. Après cela, Bill a expérimenté différents processus et a cherché un moût exclusif. Pour économiser des années de vieillissement, Bill a cuit plusieurs pains avec différentes combinaisons de céréales au lieu de les distiller. Sa rapidité d'esprit lui a permis non seulement de gagner du temps, mais aussi de remplacer le seigle traditionnel généralement utilisé pour le bourbon par du blé d'hiver rouge et tendre. Il a remplacé le mordant du seigle par la douceur délicate qui fait la réputation de Maker's Mark. Découvrir bourbon Maker's Mark

La première bouteille de la marque fut vendue en 1958 et était scellée de la cire rouge qui caractérise ce bourbon. La marque appartient désormais au groupe Beam Suntory.

Pour rappel, le bourbon est un whisky élaboré à partir d'un mélange de céréales contenant au minimum 51% de maïs. L'orge, le malt et le seigle constituent généralement les autres céréales du bourbon. Il est principalement originaire du Kentucky, un état des États-Unis. Cependant, il n'y a pas de restriction, on peut faire du bourbon partout dans le monde.

Le goût de Maker's Mark se démarque des autres marques. C'est pour cette raison que la cofondatrice Margie Samuels voulait s'assurer que la bouteille atypique fasse de même dans les rayons des magasins. On dit que Margie est la raison pour laquelle la plupart des gens achètent leur première bouteille de Maker's Mark et que Bill est la raison pour laquelle ils en achètent une deuxième. La forme de la bouteille, l'aspect de l'étiquette, le bouchon de cire rouge caractéristique et même le nom lui-même sont tous dus à Margie.

Margie a trempé les premières bouteilles dans sa cuisine avec une friteuse pour faire fondre la cire. Le poulet frit de Margie n'a plus jamais été le même après ça, et le commerce du whisky non plus. Si chaque gorgée de Maker's Mark a le même goût que la précédente, il n'existe pas deux bouteilles identiques. Les boucles rouges confèrent à chaque bouteille un cachet unique.

Margie était bien plus qu'une boulangère à domicile, mais elle savait comment faire en sorte que les visiteurs de la distillerie se sentent chez eux. Certains lui attribuent même l'invention du tourisme du bourbon. De son paysage pittoresque à ses volets rouges distinctifs, Margie a veillé à ce que la distillerie bénéficie de la même attention aux détails que le whisky. Margie a même obtenu de Bill que pour chaque dollar investi dans le bourbon, un autre soit consacré à la restauration des bâtiments et des terrains de la distillerie.

Il y a une vieille blague à la distillerie qui dit : "Si on pouvait le faire plus vite, on ne le ferait pas". Parce que chez Maker's Mark, c'est une bouteille à la fois. Chaque fois. C'est aussi vrai aujourd'hui que lorsque les fondateurs ont rempli leur première bouteille. Et depuis lors, il est communément admis que le caractère n'est pas créé par une machine.

Le plateau calcaire où se trouve la distillerie est la clé de la création de la saveur unique de Maker's Mark - la seule distillerie de bourbon disposant de sa propre source d'eau et de son propre ruisseau. Le calcaire du Kentucky filtre le fer de l'eau, qui est désagréable dans le bourbon. L'eau pure riche en calcium et en magnésium qui entoure la distillerie permet d'obtenir une eau potable de meilleure qualité et un moût plus acide où les levures peuvent prospérer.

Comme dans la cuisine de Margie il y a tant d'années, Maker's Mark est trempé dans de la cire rouge à 400 degrés. Vous pouvez même exprimer votre style en trempant votre propre bouteille de Maker's Mark à la distillerie lors d'une visite.