Rhum Fidji

Sur l'archipel volcanique des îles Fidji, situé dans l'Océanie, les cannes à sucre disposent de toutes les conditions nécessaires pour être cultivées. Aujourd'hui, il ne reste plus qu'une seule distillerie en activité : South Pacific Distillery. Elle distille en alambic pot still ou en colonne.

Filtres actifs

Rhum Fidji : son histoire !

L'histoire du sucre dans les îles Fidji remonte en 1862, lorsque la première tentative de plantation de canne à sucre sur l'île de Wakaya s'est soldée par un échec financier. Les planteurs, soutenus par des récompenses gouvernementales incitatives, ne se sont tournés vers le sucre qu'après l'effondrement du prix du coton en 1870. La première sucrerie a été construite en 1872 à Suva et six ans plus tard, neuf autres étaient en activité. En 1880, le fonctionnaire colonial britannique John Bates Thurston s'est rendu en Australie pour attirer des investissements pour les Fidji et a convaincu la Colonial Sugar Refining Company (CSR) d'étendre ses activités aux Fidji. Néanmoins, la plupart des sucreries n'ont pas survécu à la chute des prix du sucre de 1884 et, en 1926, CSR possédait les cinq survivantes. Leur "règne" a duré jusqu'en 1973 et en 1976, la société nationale Fiji Sugar Marketing Company Limited (FSC) a repris les sucreries. C'est ainsi qu'est née, trois ans plus tard, la seule distillerie des Fidji encore en activité, la South Pacific Distillery.

La distillerie exploite à la fois un alambic pot still en acier et une colonne. L'alambic pot still est en acier inoxydable et a été acquis auprès de la distillerie de whisky néo-zélandaise Willowbank, qui a fermé définitivement en 1995.

L'île possède des sols volcaniques très riches. Cela permet à la plupart des cannes à sucre d'être cultivées de manière totalement biologique. De plus, la canne à sucre de la plantation de la distillerie est toujours coupée à la main, ce qui permet d'obtenir un pur jus de canne plus riche. En somme, on pourrait essayer de résumer que les rhums fidjiens ont un peu le goût d'une combinaison de Jamaïcains fruités et riches en esters, de la légèreté et la finesse de la Barbade et de complexité aromatique de Trinité-et-Tobago. La South Pacific Distillery affirme que ses moulins à sucre traditionnels et ses techniques de production produisent une mélasse très riche et un sucre de base particulièrement élevé, ce qui a une influence décisive sur le produit final au goût unique. Ils reconnaissent également l'importance du climat pour le vieillissement, affirmant que "la chaleur et l'humidité accélèrent le processus de vieillissement. Cela produit une plus grande complexité de goût.".

Les embouteilleurs indépendants sont friands des rhums des îles Fidji. Tous les plus grands embouteilleurs indépendants ont déjà déjà embouteillés des rhums de ce pays insulaire. On peut notamment citer Compagnie des Indes, Plantation Rum, Berry Bros. & Rudd, Kill Devil, etc.